Publié par Laisser un commentaire

Les pages des débutants – Mai 2020

L’ABEILLE DES DEUX-SEVRES

Pour les apiculteurs c’est le plus beau mois de l’année. S’il fait beau, l’activité des abeilles est à son comble. Si vous avez près de votre rucher du colza, vos ruches vont prendre du poids rapidement, plusieurs kilos par jour dans les meilleures conditions.

La miellée de colza

Une hausse est déjà en place pour la miellée de colza. Il convient de surveiller pour les colonies les plus fortes et voire s’il n’est pas souhaitable d’en mettre une seconde.

Pour éviter que la reine au printemps aille pondre dans la hausse vous pouvez placer une grille à reine entre la ruche et la hausse. Ceci n’est pas partagé par tous les apiculteurs car cette technique peut pousser à l’essaimage diront certains. Par contre, lorsque vous récolterez, vous n’aurez bien entendu que du miel dans les hausses.

En général la miellée sur cette plante commence entre le 15 et le 30 avril et en mai il faut songer à la récolte. Or, le miel de colza est riche en saccharose et granule très facilement. Dès la fin de la floraison du colza il conviendra de le récolter. S’il n’est pas extrait à temps, il va se prendre en masse dans les rayons et vous ne pourrez plus le retirer. Vous perdrez non seulement la récolte, mais encore les précieux rayons. Il vous faudra fondre tout pour le retirer la cire et le miel. Ce dernier sera non commercialisable.

Mois durant lequel il y a beaucoup d’opérations possibles

Pendant ce mois, s’il est beau, toutes les opérations sont possibles, élevage de reines, essaims artificiels, récolte de pollen… Mais, bien sûr, pas tout à la fois. Il vous faudra choisir l’opération que vous maîtrisez le mieux.

La capture des essaims

Au printemps l’équilibre hormonal se modifie au sein de la ruche, la reine intensifie sa ponte, le couvain se développe puis c’est la fièvre de l’essaimage.

La capture des essaims

C’est le moment de placer des ruchettes pièges aux abords du rucher, si ce n’est pas déjà fait. On prendra soins d’y placer un ou deux cadres construits. Elles affectionnent les cadres qui ont déjà servis.

La prospection des essaims est toujours rentable et en même temps amusante dès l’instant ou l’essaim pèse 2 kg. Ce sont des essaims primaires, assez stables lorsqu’ils sont posés, contrairement aux essaims secondaires ou tertiaires, très instables et de bien plus faible poids.

Vous pouvez aussi faire des essaims artificiels sur les meilleures ruches ou réunir des colonies faibles, ce qui n’est pas toujours avantageux. Si les reines sont médiocres, cela n’est pas toujours payant.

La récolte de pollen

Grain de pollen de tournesol, volubilis…

Des trappes à pollen peuvent être installées sur les ruches les plus fortes.

J’installe les trappes à la tombée de la nuit lorsque toutes les ouvrières sont rentrées. Si je le fais en journée, les abeilles en vol risquent de ne pas reconnaître la ruche à leur retour.

Le pollen récolté tous les 3 jours, est séché puis débarrassé des impuretés. Le pollen peut être également congelé frais et ainsi, il garde toutes les qualités d’un pollen frais.

La transhumance

C’est aussi le moment de la transhumance, qui s’étend d’avril à septembre, selon les localités et les floraisons. C’est un moyen d’éviter les périodes de disette, d’avoir des colonies fortes et de multiplier les récoltes. En contre partie, c’est prospecter pour trouver des emplacements et y consacrer du temps.

Rubrique trucs et astuces

Comment fixer les cires gaufrées sur les cadres

Préparer les cadres neufs pour finaliser la ruche ou la ruchette est un travail qui peut paraître fastidieux. D’autres tâches sont plus motivantes. L’usage de l’éperon puis d’une burette à cire pour fixer les feuilles sur les fils est devenu archaïque. Au local apicole à AIFFRES ou à BRESSUIRE, l’ABEILLE DES DEUX-SEVRES est en mesure de vous fournir ce petit matériel mais vous pouvez vous en dispenser en procédant de la manière suivante.

Vous disposez tous d’une voiture donc d’une batterie. Il suffit d’utiliser deux câbles qui servent au dépannage lorsqu’une voiture à sa batterie déchargée. Après les avoir connectés à la batterie vous placer la feuille de cire sur le cadre comme vous le faisiez auparavant. Celui-ci repose à plat sur un établi. Ensuite vous appuyez avec les pinces à chaque extrémité du fil. Ce dernier se comporte comme une résistance (il chauffe) et la cire va s’intégrer au fil. Ce phénomène se réalise en douceur et vous avez tout le temps de voir l’opération de produire. Si vous insistez trop la cire passe au travers et vous avez plusieurs morceaux mais cela n’a aucun intérêt.

Le secrétaire Bernard SORIN

Laisser un commentaire