Publié par Laisser un commentaire

Message important : Action collective SNA contre la dérogation néonicotinoïde/betterave sucrière

Bonjour à tous et à toutes,

Tout d’abord, j’espère que vous vous portez tous bien dans cette période de recrudescence des cas de COVID-19.
Je profite de ce mail pour  vous communiquer les avancées concernant les différents dossiers sur lesquels le SNA agit,  et aussi pour vous solliciter en vue d’une action nationale auprès des députés. Vous trouverez le courrier type en pièce jointe. Tout le conseil d’administration compte sur votre engagement, car seule une action massive portera ses fruits. L’enjeu ne se limite pas à la betterave sucrière uniquement mais il concerne bien une possible dérogation dans le futur à toutes les autres cultures (tournesol, colza, maïs…). Le projet de texte de loi étant bien rédigé au pluriel lorsqu’il évoque les cultures.

Dossier Dérogation Betterave / néonicotinoïdes :

Les informations qui nous parviennent, relatives aux pertes de production annoncées par les betteraviers, signalent des pertes de rendement bien inférieures aux premiers chiffres annoncés.

Action auprès des ministères de l’Agriculture et de la Transition écologique et solidaire.

 L’interprofession a adressé un courrier aux deux ministres MAP et MTES pour témoigner de notre refus concernant cette dérogation, ainsi qu’un autre courrier à tous les députés pour leur demander de s’y oppose. (Le SNA assure le poste de secrétaire au sein de l’Interprofession).

 Avec trois autres représentants de l’interprofession, je serai reçu, jeudi matin au Cabinet du ministre de l’Agriculture  par deux de ses conseillers techniques.

Action auprès de l’Assemblée nationale

Jeudi après-midi, je serai auditionné à l’Assemblée nationale en qualité de président du SNA, dans le cadre de la Commission des affaires économiques et environnementales, toujours à propos de cette dérogation.

Vous trouverez, en pièce jointe à ce mail, un courrier type que nous vous demandons expressément d’adresser à vos députés. Celui-ci demande qu’ils se positionnent contre ce projet de loi. Il est très important que votre syndicat agisse dans ce sens car le texte du projet de loi ne limite pas les ré-autorisations à la betterave, mais pourra s’appliquer à d’autres cultures dans le futur.

Projet de loi  sur la réglementation de la transhumance :

Nous avons adressé un courrier au ministre de l’Agriculture pour lui signaler les incohérences de ce projet de loi et la nécessité de le rejeter.

Nous avons contacté les députés porteurs de ce projet de loi afin de leur demander qui les avait sollicités et leur avait proposé un tel projet de loi.
Après de multiples tentatives, ceux-ci n’ont pas souhaité nous répondre.
A ce jour, ce projet de loi n’est toujours pas inscrit à l’agenda.

Telles sont les dernières informations que je souhaitais vous communiquer.

Bien cordialement.

Frank Alétru

Président

Laisser un commentaire