Publié par Laisser un commentaire

Message important : Action collective SNA contre la dérogation néonicotinoïde/betterave sucrière

Bonjour à tous et à toutes,

Tout d’abord, j’espère que vous vous portez tous bien dans cette période de recrudescence des cas de COVID-19.
Je profite de ce mail pour  vous communiquer les avancées concernant les différents dossiers sur lesquels le SNA agit,  et aussi pour vous solliciter en vue d’une action nationale auprès des députés. Vous trouverez le courrier type en pièce jointe. Tout le conseil d’administration compte sur votre engagement, car seule une action massive portera ses fruits. L’enjeu ne se limite pas à la betterave sucrière uniquement mais il concerne bien une possible dérogation dans le futur à toutes les autres cultures (tournesol, colza, maïs…). Le projet de texte de loi étant bien rédigé au pluriel lorsqu’il évoque les cultures.

Dossier Dérogation Betterave / néonicotinoïdes :

Les informations qui nous parviennent, relatives aux pertes de production annoncées par les betteraviers, signalent des pertes de rendement bien inférieures aux premiers chiffres annoncés.

Action auprès des ministères de l’Agriculture et de la Transition écologique et solidaire.

 L’interprofession a adressé un courrier aux deux ministres MAP et MTES pour témoigner de notre refus concernant cette dérogation, ainsi qu’un autre courrier à tous les députés pour leur demander de s’y oppose. (Le SNA assure le poste de secrétaire au sein de l’Interprofession).

 Avec trois autres représentants de l’interprofession, je serai reçu, jeudi matin au Cabinet du ministre de l’Agriculture  par deux de ses conseillers techniques.

Action auprès de l’Assemblée nationale

Jeudi après-midi, je serai auditionné à l’Assemblée nationale en qualité de président du SNA, dans le cadre de la Commission des affaires économiques et environnementales, toujours à propos de cette dérogation.

Vous trouverez, en pièce jointe à ce mail, un courrier type que nous vous demandons expressément d’adresser à vos députés. Celui-ci demande qu’ils se positionnent contre ce projet de loi. Il est très important que votre syndicat agisse dans ce sens car le texte du projet de loi ne limite pas les ré-autorisations à la betterave, mais pourra s’appliquer à d’autres cultures dans le futur.

Projet de loi  sur la réglementation de la transhumance :

Nous avons adressé un courrier au ministre de l’Agriculture pour lui signaler les incohérences de ce projet de loi et la nécessité de le rejeter.

Nous avons contacté les députés porteurs de ce projet de loi afin de leur demander qui les avait sollicités et leur avait proposé un tel projet de loi.
Après de multiples tentatives, ceux-ci n’ont pas souhaité nous répondre.
A ce jour, ce projet de loi n’est toujours pas inscrit à l’agenda.

Telles sont les dernières informations que je souhaitais vous communiquer.

Bien cordialement.

Frank Alétru

Président

Publié par Laisser un commentaire

Rappel : Retrait des médicaments anti-varroa

Certains d’entre vous ne sont pas venus chercher les médicaments pour le traitement du varroa.

Pour être efficace, les traitements doivent être effectués avant le 15 septembre.

Il est URGENT de venir les récupérer à la prochaine ouverture du 12 septembre à Aiffres ou à Boismé. Si problème, contacter les responsables :

  • Michel BONNEAU pour Aiffres : 06 80 84 31 91
  • Bernard Landreau pour Boismé : 07 68 47 39 85

Michel Bonneau

Publié par Laisser un commentaire

Étiquetage de l’origine des miels

De : ADA NA
Envoyé : mardi 16 juin 2020 10:21
À : syndicatlabeille
Objet : [ADANA pratique] -Etiquetage de l’origines des miels
 
Voir cet email dans votre navigateur

La mention des pays d’origine obligatoire au 1er janvier 2021

La loi 2020-699 du 10 juin 2020 relative à la transparence de l’information sur les produits agricoles modifie le code de la consommation par la mesure suivante :
« Pour le miel composé d’un mélange de miels en provenance de plus d’un Etat membre de l’Union européenne ou d’un pays tiers, tous les pays d’origine de la récolte sont indiqués par ordre pondéral décroissant sur l’étiquette« . Ces mesures s’appliquent également à la gelée royale.

Cette mesure entre en vigueur le 1er janvier 2021. A compter de cette date, les produits légalement fabriqués ou commercialisés avant cette même date dont l’étiquetage n’est pas conforme peuvent être vendus ou distribués à titre gratuit jusqu’à l’épuisement des stocks.
accéder au texte de loi
Vous recevez cette information en tant qu’adhérent ou partenaire de l’ADANA. Les informations diffusées par notre association à but non lucratif sont financées en partie par les adhésions. Pensez-y si vous relayez ce message et suggérez à vos contacts de nous rejoindre !


Retrouvez nous sur le site de l’ADANA

Copyright © 2020 ADA NA, All rights reserved.
Vous recevez ce mail grâce à votre adhésion à l’ADA Nouvelle Aquitaine
Publié par Laisser un commentaire

Avertissement ! Nourriture et renouvellement des reines

Je voudrais vous alerter sur la situation de nos ruches actuellement.
Nous avons fait une bonne récolte de printemps car il y avait beaucoup de fleurs et du beau temps.
Il y a eu des essaimages parfois importants.

Actuellement, il faut être vigilant car les stocks sont parfois au plus bas.
Il faut donc surveiller les ruches qui se sont allégées ces derniers jours.
Il sera bon également de vérifier que les ruches ayant essaimé ont bien renouvelé leur reine.

Surveiller également les nouveaux essaims, que ce soit les naturels ou les artificiels. Ils ont parfois besoin d’un petit coup de sirop pour survivre.

Soyez vigilants, la survie des colonies en dépend.

Cordialement
Michel Bonneau
Animateur du rucher école de Celles sur Belle

Publié par Laisser un commentaire

FNOSAD tests d’efficacité 2020


Il est proposé aux apiculteurs qui le souhaitent (voir ci-dessous) de participer à des tests d’efficacité des produits de traitement contre le varroa.
Ceux qui sont intéressés pour y participer peuvent m’en faire part.
Les informations concrètes seront données dès que possible.

Michel Bonneau
odilemichel.bonneau@yahoo.fr

Message à l’attention des OSAD

Bonjour à toutes et à tous,

Compte tenu des difficultés croissantes dans la lutte contre le varroa, la FNOSAD considère qu’il reste très important de surveiller l’efficacité des médicaments disponibles sur le marché.
En conséquence, en 2020, la FNOSAD coordonnera à nouveau des tests d’efficacité de médicaments de lutte contre le varroa.
Cette année, les médicaments Apivar, Apitraz, Apistan, Apiguard et la méthode d’encagement de reine + Oxybee seront testés.

Les protocoles sont bien avancés, néanmoins, les évolutions réglementaires cadrant ces tests ainsi que l’évolution de l’organisation logistique nous empêchent de vous les transmettre immédiatement.
Dès finalisation ces protocoles vous seront envoyés.

Entre temps, merci d’interroger les apiculteurs de votre OSAD disposés à participer à ces tests et de nous indiquer dès que possible leurs coordonnées ainsi que le nombre de colonies sur lesquelles ils entreprendront ces tests afin que nous puissions organiser au mieux la mise à disposition des médicaments.

Bien cordialement

Jérôme Vandame
Coordinateur de la FNOSAD


Publié par Laisser un commentaire

Déplacements autorisés pour les apiculteurs en période de confinement

Chers collègues,

Suite aux différentes questions que nous avons pu recevoir nous vous rappelons que les déplacements pour les travaux apicoles sont autorisés en période de confinement sous certaines conditions qui sont rappelées dans le document ministériel : https://www.snapiculture.com/deplacements-pour-visites-de-ruchers-en-periode-de-confinement/

Ces déplacements sont autorisés pour tous les apiculteurs (familiaux ou professionnels).

Lorsque vous vous déplacez vous devez avoir sur vous, en plus du matériel apicole dont vous avez besoin pour travailler sur vos ruchers :

  • le document ministériel,
  • pour les personnes qui ne seraient pas salariées d’une entreprise apicole, votre autorisation de déplacement dérogatoire en cochant :
    • « Déplacements entre le domicile et le lieu d’exercice de l’activité professionnelle, lorsqu’ils sont indispensables à l’exercice d’activités ne pouvant être organisées sous forme de télétravail ou déplacements professionnels ne pouvant être différés »
  • votre déclaration télé-rucher qui indique le nom de la commune où se trouvent vos ruches.

Si vous vous déplacez pour récupérer un essaim vous pouvez indiquer sur l’attestation de déplacement dérogatoire les coordonnées complètes de la personne qui vous a demandé d’intervenir.

Ainsi vous pouvez justifier votre déplacement en lien avec votre activité apicole.

Nous vous souhaitons un bon début de saison, faites attention à vous et aux autres en respectant les consignes gouvernementales.




Publié par Laisser un commentaire

[ Fwd: Diffusion du reportage Abeilles : to bee or not to be – Dimanche 12 avril sur France 2 à 13h20]

——– Message transféré ——–
Sujet :
Diffusion du reportage Abeilles : to bee or not to be – Dimanche 12 avril sur France 2 à 13h20
Date : Fri, 10 Apr 2020 17:06:48 +0200
De : Contact – SNA

Chers collègues,
Nous espérons que vous et vos proches vous portez bien en cette période difficile et que vous pouvez aller rendre visite à vos abeilles qui commencent à bien travailler dans certaines régions avec cette météo favorable.

Le confinement vous permettra peut-être de découvrir ou regarder à nouveau le reportage de France 2 « Abeilles : to bee or not to be » diffusé à 14h20 ce dimanche 12 avril sur France 2 avec la participation de Frank Alétru, Président du SNA.

Nous vous transmettons la présentation du reportage si vous souhaitez transmettre l’information à vos adhérents ( www.francetvinfo.fr/replay-magazine/france-2/13h15/13h15-du-dimanche-12-avril-2020_3887073.html )

Dans le cadre de sa série documentaire « Monde cruel », consacrée à la « sixième grande extinction », le magazine « 13h15 le dimanche » raconte l’histoire d’une espèce en voie de disparition : les abeilles. Leur déclin, commencé dans les années 1990, est mondial. Ses causes : parasites, pesticides, moindre diversité des fleurs, etc. En France, la mortalité des colonies d’abeilles a atteint 30% en quinze ans.

A la rencontre de deux passionnés qui tentent de les préserver : Frank, un apiculteur vendéen, se bat depuis vingt ans pour faire interdire les insecticides tueurs d’abeilles ; Roch, un apithérapeute, parcourt le monde à la recherche de produits de la ruche pouvant être utiles pour la santé.
Un monde sans abeilles serait-il viable ?

Emmanuelle Chartoire, David Geoffrion et Fanny Martino sont notamment allés jusqu’au Mexique, et à Cuba, un des seuls endroits du monde où les abeilles sont préservées. To bee or not to be… un titre en forme de jeu de mots (bee signifie abeille en anglais), mais une question sérieuse : la vie serait-elle possible dans un monde sans abeilles ?

Frank et Roch se battent pour sauver ces insectes, persuadés qu’à terme, c’est l’Homme qui pâtirait de leur disparition. Ces infatigables travailleuses fabriquent en effet, non seulement le miel, mais aussi d’autres substances très utiles à l’espèce humaine…

Nous vous souhaitons un très bon week-end, une bonne saison et prenez soin de vous et des autres.

L’équipe du SNA